AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quel avenir pour le M4/3 ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Dim 3 Juin 2018 - 17:58

@astrogef a écrit:
Si j'ai bien compris RCDOne, le 8k ne sert qu'à produire un master 4k propre après traitement et montage. Mais comme je ne suis pas vidéaste ça ne me fait pas vraiment image ...

Tout à fait. Aujourd'hui, au cinéma (mais pas seulement), on tourne en 4K pour fournir la plupart du temps un master 2K aux salles. Mais les masters 4K deviennent de plus en plus fréquents, et ça va devenir la norme aussi dans quelques années pour le grand public. Or pour fournir un master en 4K, il vaut mieux tourner en 5K, 6K ou mieux 8K, cela permet en post-production d'avoir plus de marge de manœuvre sans perte de qualité pour recadrer (faire 2 plans en une seule prise, plan large et plus serré par exemple), pour stabiliser, pour avoir le plus d'information possible pour le compositing. Ce n'est pas pour diffuser de la 8K bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
vladimir78
2 Gb
2 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 364
Age : 50
APN : Panasonic G 80 + Olympus EM10 II + 12 60 f3.5 + P L 8 18 f2.8 + PL 15 f1.7 + O 25 f1.8 + P 42.5 F1.7
Dépt. ou Pays : 78
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 7 Juin 2018 - 7:41

@RCDone,

Idem en musique ! On enregistre en 24bits/48 Khz ( ou plus) pour finir en 16/24 sur CD pour les mêmes raisons de latitude de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusin
16 Gb
16 Gb
avatar

Nombre de messages : 2487
APN : GM1; E-M10
Dépt. ou Pays : -
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 7 Juin 2018 - 8:01

@vladimir78 a écrit:
... pour finir en 16/24 sur CD ...

16 bits / 44,1 kHz sur CD
Revenir en haut Aller en bas
bruno92120
16 Gb
16 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 2009
Age : 47
APN : GX7 - 20 1.7, 14-140, 14-42PZ, 7-14 f4
Dépt. ou Pays : ô Toulouse
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 7 Juin 2018 - 9:52

Tout cela pour dire que c'est l'évolution logique. Mon écran plat cathodique me semblait au top et maintenant avec ma TV 55" 4k je me demande comment on faisait avant.... 😏
Idem il y a quelques années à l'époque de la sortie du d70 nikon disait que la densité de pixels en apsc était entre 6 et 8 mp....
Tout cela c l'évolution. En tout cas mes vidéo 4k sur mon écran sont bluffantes et la diff avec mon gf1 qui filmait en 720 est énorme sans parler du fait que je peux extraire des photos de ces rush de relativement bonne qualité

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 7 Juin 2018 - 12:24

@vladimir78 a écrit:
@RCDone,

Idem en musique ! On enregistre en 24bits/48 Khz ( ou plus) pour finir en 16/24 sur CD pour les mêmes raisons de latitude de travail.

En audio on enregistre même en 384Khz/24 bits, ce qui est stupide à mon avis. J'ai un studio d'enregistrement, je travaille en 96Khz/24 bits (traité en 64 bits flottant par le DAW, pour avoir une dynamique énorme).

L'équivalent en film, c'est le sous-échantillonnage et la profondeur de couleur (en bits). Le GH5 filme en 4:2:2 10 bits, ce qui offre une plus grande dynamique en post-production (notamment pour les incrustations et l'étalonnage) par rapport aux caméras qui filment en 4:2:0 8 bits. Mais ça ne vaut pas du 4:4:4 (RAW) 12 ou mieux 16 bits. En 8 bits, chaque couleur ne peut avoir que 256 nuances, en 10 bits on monte à 1024 et en 12 bits à 4096. Il est facile de comprendre que plus on a de nuances de couleurs à disposition, plus le traitement appliqué peut être "fin", plus les dégradés sont propres.

Le GH5 reste néanmoins une machine fabuleuse qui génère de très belles images (sauf en basse lumière), qui filme en véritable 4K (et pas seulement en UHD) jusqu'à 60 images seconde (180 en ralenti), qui peut monter jusqu'à une résolution de 6K, en 4:2:2 10 bits, pour maintenant moins de 2000€. J'aimerais bien que pour le GH6 ils parviennent à nous offrir la 8K, mais ça va être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
bruno92120
16 Gb
16 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 2009
Age : 47
APN : GX7 - 20 1.7, 14-140, 14-42PZ, 7-14 f4
Dépt. ou Pays : ô Toulouse
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 7 Juin 2018 - 12:36

Plus de 30mpx..... Faudra pas monter en Iso avec de si petits pixels

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
vladimir78
2 Gb
2 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 364
Age : 50
APN : Panasonic G 80 + Olympus EM10 II + 12 60 f3.5 + P L 8 18 f2.8 + PL 15 f1.7 + O 25 f1.8 + P 42.5 F1.7
Dépt. ou Pays : 78
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Lun 11 Juin 2018 - 7:32

@Melusin
Oupss.. My mistake… ! En 16 bits, 44.1 khz evidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Mélusin
16 Gb
16 Gb
avatar

Nombre de messages : 2487
APN : GM1; E-M10
Dépt. ou Pays : -
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Lun 11 Juin 2018 - 7:48

@vladimir78 a écrit:
@Melusin
My mistake… !

ジェ・ネ・コンパス・パス
Revenir en haut Aller en bas
Xbrother
8 Gb
8 Gb


Masculin Nombre de messages : 997
APN : EM5 + EM5 marK II, 12-15-17,5-25-30-42,5-75...
Dépt. ou Pays : 13
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mar 19 Juin 2018 - 9:18

@bruno92120 a écrit:
Tout cela pour dire que c'est l'évolution logique. Mon écran plat cathodique me semblait au top et maintenant avec ma TV 55" 4k je me demande comment on faisait avant.... 😏
Idem il y a quelques années à l'époque de la sortie du d70 nikon disait que la densité de pixels en apsc était entre 6 et 8 mp....

Il y a deux chose qui donnent cette impression :
- le fait de regarder beaucoup d'images. L'acuité visuelle s'aiguise (pas physiquement, mais le cerveau est plus pointilleux).
- le fait de voir aussi des images de très grande qualité, le plus souvent réalisée par des professionnels.

Pour ma part je n'ai jamais tellement apprécié de voir des films sur TV et des images sur écran avec une résolution ridicule. Pour moi c'était aussi sympathique les dessins réalisés sur imprimante à aiguille (pour ceux qui ont connu les début de l'informatique des années 70). Ce n'est que très récemment que je peux apprécier des images (animées ou non) grâce à l'évolution technologique.
Une photo sur écran 4K commence à ressembler à une photo traditionnelle argentique et les vidéos commencent à ressembler aux films.
Revenir en haut Aller en bas
http://photo2bee.jimdo.com
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mar 19 Juin 2018 - 10:00

Le prochain grand bouleversement technique n'est pas la résolution, mais le HDR, depuis qu'il est normé. Pour l'UHD ils ont juste quadruplé le nombre de pixels de la HD, pour le HDR c'est toute la chaîne de production et diffusion qui va être modifiée. La différence est énorme et c'est un vrai défi technique tant il est difficile de créer de grands écrans à très large dynamique.

Beaucoup voient dans l'HDR une évolution aussi marquante que celle du passage du noir & blanc à la couleur. Les caméras de cinéma numérique captent en HDR depuis longtemps, avec des dynamiques de 15 stops et plus, elles surpassent la pellicule, même un appareil comme le GH5 sait filmer en HDR (c'était déjà possible avec le GH4 et d'autres appareils en filmant en LOG), mais on était jusque là obligés de restreindre le montage final à un espace réduit Rec709, faute d'écrans capables d'afficher une telle dynamique. Les premiers écrans HDR sortent et ce n'est que le début d'une révolution, YouTube supporte le HDR via des métadonnées permettant d'afficher le résultat à peu près correctement sur des écrans non HDR (au détriment de la quantité de détails, forcément).

Le jour ou les écrans numériques seront capables d'afficher pleinement ce que les caméras savent capturer, là oui, on pourra parler d'image époustouflante, j'ai assisté à des démos c'est vraiment très impressionnant, sans commune mesure avec le passage de la HD vers l'UHD.  

Actuellement, la plupart des écrans ont une dynamique de 5/6 stops, ce qui est très faible, on perd de l'information par rapport à la capture (15 stops et +). Il faudra encore des années pour atteindre le but fixé mais ça, ça va être une vraie révolution.
Revenir en haut Aller en bas
Xbrother
8 Gb
8 Gb


Masculin Nombre de messages : 997
APN : EM5 + EM5 marK II, 12-15-17,5-25-30-42,5-75...
Dépt. ou Pays : 13
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mar 19 Juin 2018 - 12:06

@R€DOne a écrit:

Beaucoup voient dans l'HDR une évolution aussi marquante que celle du passage du noir & blanc à la couleur.
Le jour ou les écrans numériques seront capables d'afficher pleinement ce que les caméras savent capturer, là oui, on pourra parler d'image époustouflante, j'ai assisté à des démos c'est vraiment très impressionnant, sans commune mesure avec le passage de la HD vers l'UHD.  

Tout dépend de ce que l'on cherche : le passage du noir et blanc à la couleur n'a pas été considéré comme une révolution (en photo notamment) par les pro, les amateurs avertis ou les artistes. C'est une autre façon de s'exprimer.
La 3D, même si elle fonctionne parfaitement n'a pas pris l'ampleur espérée auprès du grand public etc...

Je considère la photo comme un art graphique comparable à la peinture par exemple. Dans cette discipline la perspective (définie par Dürer ou De Vinci) n'est pas considérée comme un aboutissement, pas plus que le cubisme ou l’hyperréalisme. Ni la HDR, ni la 3D ne m'enthousiasme plus que ça... en revanche, j'aprécie HCB qui n'a photographier qu'en NB, les tentatives de Lucien Clergue à la couleur ne m'ont pas convaicu, et JR est pour moi un artiste au top du XXIième siècle.
Revenir en haut Aller en bas
http://photo2bee.jimdo.com
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mar 19 Juin 2018 - 22:49

Il ne faut pas confondre la norme HDR (BT2100) avec l'appellation "HDR" pour les photos, ça n'a aucun rapport, la norme HDR est une norme de diffusion. Le but, et la révolution, c'est qu'on va pour la première fois depuis qu'on visionne des images animées ou non (sur écrans, tv, moniteurs, projecteurs), pouvoir les voir au plus proche de la réalité de ce que nos yeux perçoivent, ce que nos moyens de diffusion actuels sont très loin de savoir faire.

La 3D c'est une autre histoire, c'est un mode particulier et cela n'a pas pris en l'état actuel pour de nombreuses raisons qu'on connait parfaitement. La 3D sans lunettes qui va arriver sera moins contraignante et probablement plus facilement acceptée. Mais il ne s'agit pas d'une révolution, on faisait déjà de la 3D depuis très longtemps, c'est juste la technique qui évolue, se perfectionne.

La 4K et peut-être bientôt la 8K, c'est idem, il n'y a rien de révolutionnaire dans le fait de multiplier le nombre de pixels. C'est joli, c'est sympa, c'est de l'argument commercial pour faire vendre du matériel, mais pas de révolution là dedans.

Le HDR c'est du jamais vu tout simplement, et il faudra encore pas mal d'années pour atteindre le résultat ambitieux que le consortium s'est fixé, tant c'est un défi technologique énorme. C'est une révolution car plus personne dans l'avenir ne verra les images diffusées comme nous les avons vues pendant des décennies (au cinéma ou à la télévision), avec un réalisme sans précédent. Actuellement, quand on va au cinéma, on sait que l'image est projetée sur un écran, on fait bien la distinction entre cette image et la réalité. Avec le HDR, à son apogée, on ne fera plus la différence entre une scène projetée sur un écran et cette même scène vue d'une fenêtre dans la vraie vie.

Ça prendra encore du temps, mais c'était la contrainte technique la plus frustrante dans le domaine de l'image, pouvoir diffuser un contenu avec une dynamique plus proche de ce que nos yeux perçoivent, car nos caméras savent capturer avec une dynamique bien supérieure à ce que les écrans ne savent reproduire. On utilisait des espaces colorimétriques restreints pour réduire cette dynamique pour la diffusion. On n'aura plus à le faire. Le GH5 filme déjà en HLG !

Le passage du noir & blanc à la couleur au cinéma ou en photo a été une révolution vers plus de réalisme, tout comme celle du passage du cinéma muet au parlant. Le HDR va dans cette optique de réalisme encore plus poussé, coller encore plus à nos capacités visuelles. C'était impensable pendant longtemps, ça devient possible.
Revenir en haut Aller en bas
Xbrother
8 Gb
8 Gb


Masculin Nombre de messages : 997
APN : EM5 + EM5 marK II, 12-15-17,5-25-30-42,5-75...
Dépt. ou Pays : 13
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mar 19 Juin 2018 - 23:23

@R€DOne a écrit:

1) Le but, et la révolution, c'est qu'on va pour la première fois depuis qu'on visionne des images animées ou non (sur écrans, tv, moniteurs, projecteurs), pouvoir les voir au plus proche de la réalité de ce que nos yeux perçoivent, ce que nos moyens de diffusion actuels sont très loin de savoir faire.


2) La 4K et peut-être bientôt la 8K, c'est idem, il n'y a rien de révolutionnaire dans le fait de multiplier le nombre de pixels. C'est joli, c'est sympa, c'est de l'argument commercial pour faire vendre du matériel, mais pas de révolution là dedans.

3) Avec le HDR, à son apogée, on ne fera plus la différence entre une scène sur un écran et une scène vue d'une fenêtre dans la vraie vie.


4) Le passage du noir & blanc à la couleur au cinéma ou en photo a été une révolution vers plus de réalisme, tout comme celle du passage du cinéma muet au parlant. Le HDR va dans cette optique de réalisme encore plus poussé, coller encore plus à nos capacités visuelles. C'était impensable pendant longtemps, ça devient possible.

1) Certes mais ce n'est pas ce qui me fait vibrer, je pensais avoir été clair sur ce plan (je pense que je ne suis pas un cas unique).

2) En revanche pour moi c'est important parce qu'une image qui fait penser aux mosaïques de Pompéi ce n'est pas une image qui me plait (désolé pour les mosaïstes, je n'aime pas leur travail, mais il est heureux pour eux que d'autres apprécient)

3) Cela n'arrivera jamais. A ce jour aucun écran n'est capable de fournir à la fois de la lumière directe (la lumière d'un lampadaire par exemple) et de la lumière réfléchie (celle d'un mur voisin du lampadaire). Le réalisme n'existe que dans la tête du spectateur. Idem pour les contrastes contenus dans la nature et celle d'un écran même HDR.

4) Le réalisme n'intéresse que très peu les artistes; c'est plutôt aux émotions qu'ils s'intéressent. Elles ne sont pas forcément dues au réalisme. Sans vouloir être vulgaire un film érotique est nettement plus émouvant qu'un porno (sur ce plan, je ne suis peut être pas seul à le penser aussi).
Revenir en haut Aller en bas
http://photo2bee.jimdo.com
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 10:41

Tu as déjà vu une diffusion HDR avant d'avancer que ça ne te fait pas vibrer ? Nous étions une soixantaine lors de la démonstration, de tous âges, aussi bien professionnels qu'amateur éclairés, et tout le monde à pris une claque. Et ce ne sont encore que les balbutiements, l'objectif des 10000 nits est encore loin.

Je suis réalisateur de métier depuis presque 30 ans, je suis désolé mais je m'intéresse au réalisme des images, à l'immersion du spectateur. De même, être obligé de faire des images dont la dynamique est écrasée à l'étalonnage pour qu'elles puissent être lues par le système de diffusion est pénible, on soigne son cadre, sa lumière et son image, on filme en RAW ou LOG avec une grande dynamique et on est contraints de les diffuser autrement que ce qu'on a vu au moment de la prise. En tout cas pour nous c'est une révolution attendue depuis longtemps. On va faire des images autrement, cela concerne tout autant les artistes que les techniciens.

Les artistes sont dépendants de la technologie, Rembrandt était dépendant des peintures existantes à son époque et des supports. Peut-être que s'il était vivant maintenant, il utiliserait un tout autre outil pour produire ses oeuvres, peut-être même la photographie. Dissocier technique et art est un non-sens, un sculpteur à besoin de matière première, de moules et d'outils, comme tout artiste, sauf à n'exposer que son corps.


Dernière édition par R€DOne le Mer 20 Juin 2018 - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yadutaf
32 Gb
32 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 3874
Age : 60
APN : OM4Ti
Dépt. ou Pays : 17 et 24
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 10:59

Xbrother, tu ramènes toujours la photographie aux "artistes" mais cela ne concerne, au mieux, que 20 % de la pratique photograhique que ce soit dans le milieu amateur ou dans le milieu professionnel. Lorsque Tata Ginette ou la cousine Juliette prennent une photo avec leur GX800 + 14-42 ou avec leur smartphone, leur intérêt n'est pas l'art mais le souvenir. Même si elles ont le droit de cadrer et d'exposer proprement, l'esthétique n'a que peu d'importance.

Quant aux clients de Nicéphore, qui tient studio au coin de l'avenue Trucmuche et de la rue Machin Chouette, ils lui demandent, dans la grande majorité, des cas un travail de bon artisan qui maîtrise son art, dans le sens de savoir-faire, ensemble des règles techniques d'une activité professionnelle. L'art créateur et l'idéal esthétique passent au second plan.
Je suis parfois étonné du choix de mes clients qui, entre deux images d'un même sujet, vont choisir la photo banale, que je juge de peu d'intérêt, plutôt que celle qui est mieux travaillée.


Dernière édition par Yadutaf le Mer 20 Juin 2018 - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
thibf
Membre Validé
Membre Validé


Masculin Nombre de messages : 90
Age : 26
APN : GF7 + 25mm f/1.4 + 12-32
Dépt. ou Pays : 13
Date d'inscription : 01/11/2017

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 13:00

Le réalisme est quand même un mouvement artistique
Revenir en haut Aller en bas
Xbrother
8 Gb
8 Gb


Masculin Nombre de messages : 997
APN : EM5 + EM5 marK II, 12-15-17,5-25-30-42,5-75...
Dépt. ou Pays : 13
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 14:20

Pour répondre de façon large et éviter qu'on croit que je ne m'intéresse qu'à une portion de la production d'images :

- "Tata Ginette" ne demande pas de l'hyperréalisme, un document qui lui rappelle vaguement  " l'original " suffit largement sinon il ne se vendrait des millions de téléphones et autres APN du même acabit. A savoir qu'en matière de souvenir un objet quelconque ayant appartenu à " l'absent " est aussi très utilisé. Je ne parle pas seulement des artistes mais des émotions que peuvent ressentir les gens. Si les artistes sont généralement impliqués dans le processus, c'est parce que c'est une des clés du succès, mais c'est un autre sujet.

- Tout le monde est concerné par l'évolution de la technologie, faute de quoi on a des "chances" d'être plus ou moins exclu. Dans le monde des images je n'ai pas intégré le milieu pro au sens habituel du terme, mais le milieu scientifique qui a aussi parfois besoin de réalismes et de grandes précisions bien supérieures à l'utilisateur moyen.
Le réalisme en matière d'image n'existe pas, il n'est et ne restera qu'une pâle imitation de la réalité : j'ai déjà cité l'absence le lumière directe et réfléchie, il existe d'autres phénomènes gênants comme par exemple l’impossibilité pour le spectateur de choisir le plan de MaP dans une image 3D...

En conclusion :
- Rembrandt ou les peintures rupestres qui utilisent des techniques rudimentaires apportent autant si ce n'est plus qu'un film HDR au scenario ou montage indigent. Je n'imagine pas leur choix dans le monde moderne, mais à titre de contre exemple, Escher qui est contemporain de l'appareil photo est néanmoins resté graveur toute sa vie.
- S'exprimer avec un Polaroid ou des aquarelles n'a rien de déshonorant, c'est juste un choix.
Revenir en haut Aller en bas
http://photo2bee.jimdo.com
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 15:24

Citation :
Le réalisme en matière d'image n'existe pas, il n'est et ne restera qu'une pâle imitation de la réalité.

C'est là où tu te trompes. Le son numérique aussi n'est qu'une pâle copie des vibrations sonores dans l'air, mais il est possible d'être immergé avec un réalisme surprenant au point que nos sens ne fassent pas la différence avec la réalité, car nos oreilles sont imparfaites et qu'on sait aller au delà de leurs limites. Le HDR, c'est la même chose appliqué à l'image, c'est basé sur les longs travaux de Dolby sur la perception visuelle humaine. Ce qui est visé, c'est le réalisme ultime de l'image, comme on sait le faire en son. C'était impensable il y a encore quelques années à cause des limites technologiques du matériel de diffusion.
 
Une projection Dolby Vision nécessite une installation importante, c'est pour l'instant réservé à quelques très rares salles test dans le monde, la salle module la lumière ambiante et le son en fonction des images, puisque la perception des couleurs et du contraste dépendent de la lumière ambiante réelle.  

Je t'invite à te renseigner car pour nous c'est une vraie révolution, dans le sens où il va nous falloir changer totalement nos manières de penser, créer, traiter et diffuser des contenus. Voici un lien parmi d'autres qui explique un peu la chose : https://www.son-video.com/guide/tout-savoir-sur-le-hdr-et-le-dolby-vision

Autrement, inutile de tergiverser 107 ans sur le sujet, je partageais juste cette info car les professionnels dont je fais partie sont en mutation vers ces nouvelles technologies et que le GH5 sait filmer en HLG (qui est l'un des standards HDR adopté par la télévision) Wink
Revenir en haut Aller en bas
ebindidon
8 Gb
8 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 1547
Age : 66
APN : Lumix GH1, GX1, GX8, G9, Oly E-M1, 20P, 25 Nokton, 45M, 9-18, 12-100, 14-140, 100-400,
Dépt. ou Pays : 57-74
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 15:47

@Xbrother a écrit:
Tata Ginette" ne demande pas de l'hyperréalisme,

On ne sait pas ce que demande Tata Ginette en fonction de ce qu'on lui propose, et il est surtout assez discutable de le décider à sa place.

Parce que Tata Ginette ne demandait pas un téléphone qui va partout, qui fait tout et même... des photos, et elles sont pourtant quelques milliards de Tatas Ginettes à travers le monde, des vallées du Tadjikistan jusqu'aux banquises du Spitzberg en passant par le Kalahari, à en avoir un dans la poche alors que ça n'existait pas quand elles sont nées, les Tatas Ginettes...
Revenir en haut Aller en bas
Yadutaf
32 Gb
32 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 3874
Age : 60
APN : OM4Ti
Dépt. ou Pays : 17 et 24
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 16:22

Tata Ginette ne demande pas d'hyperréalisme mais elle ne demande pas "d'art" non plus. Dans la majorité des cas, lorsqu'elle me demande de photographier sa maison de l'Ile de Ré ou de St Georges de Didonne, elle demande du factuel, du montrable sur les sites de location mais elle s'est rendu compte que ce que lui sortait Tonton Roger avec son EOS 350D était à chier.
Malgré tout, même si je peux faire une superbe photo par temps d'orage ou tirer quelque chose de merveilleux d'une vue sur le jardin à travers une fenêtre pluvieuse, ce n'est jamais ce qu'elle choisira. Elle ne m'en demandera même pas un tirage pour son album personnel.
Photographier une salle de bain avec de grands miroirs, une cuisine ou même des chiottes sans utiliser de lumière artificielle comme le demandent certaines agences de loc, n'a rien d'artistique. Malgré tout ça n'est pas si facile; il faut faire attention au moindre détail et c'est là que le savoir-faire du pro entre en jeu. Ni artistique, ni hyperréaliste mais rigoureux.

Cette remarque n'est pas pour entrer dans le débat sur la HDR ou la réalité photographique mais juste pour répondre à Xbrother qui nous ramène trop souvent, à mon avis, à l'art. L'art est sans doute une fin en soi pour un musicien ou un peintre mais pas forcément pour un photographe.
Revenir en haut Aller en bas
ebindidon
8 Gb
8 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 1547
Age : 66
APN : Lumix GH1, GX1, GX8, G9, Oly E-M1, 20P, 25 Nokton, 45M, 9-18, 12-100, 14-140, 100-400,
Dépt. ou Pays : 57-74
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 16:41

@Yadutaf a écrit:
L'art est sans doute une fin en soi pour un musicien ou un peintre mais pas forcément pour un photographe.

Même pas.

Rembrand peignait des scènes ou des portraits à la demande du sujet qui voulait accrocher sa trombine dans le salon ou la montrer à sa future qui était à quinze jours de diligence, Mozart composait sur commande pour des aristocrates qui s'ennuyaient le soir ou voulaient un chouette enterrement pour bobonne, et Picasso peignait des trucs bizarres pour de pigeons snobs contre un sandwich et un kil' de rouge au début, quelques millions ensuite ; Michel-Ange a vécu dans l'opulence pendant quatre ans en peignant, sur contrat, un plafond (un grand plafond, c'est vrai)...

Les artistes qui font de l'art une fin en soi sont les mauvais qui ne percent jamais. Les autres savent qu'ils sont techniquement bons et ont un talent distinctif et ils en font un métier.
Revenir en haut Aller en bas
Yadutaf
32 Gb
32 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 3874
Age : 60
APN : OM4Ti
Dépt. ou Pays : 17 et 24
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 16:55

Tu as raison sauf peut-être pour les artistes mauvais qui ne percent pas. Pour ne pas "percer", il n'est nul besoin d'être mauvais. Il suffit d'être piètre marchand, de ne pas avoir le bon réseau ou d'avoir à coté un "vrai métier" qui te permet de bouffer; les quatre propositions ne sont pas incompatibles.
Revenir en haut Aller en bas
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 17:46

C'est ce que je constate en effet, je connais d'excellents musiciens qui ont du mal à boucler leurs fins de mois, parce-qu'ils ne savent pas se vendre, n'ont pas assez confiance en eux pour accepter des projets ambitieux ou ont un caractère imbuvable. Le facteur chance est aussi non négligeable, être là au bon moment, être disponible, rentrer dans le bon réseau, rencontrer les bonnes personnes, savoir saisir une opportunité pas forcément alléchante de prime abord... Il y a surtout beaucoup de bons qui ne percent jamais (et dans le même temps des pas très bons qui percent).

Je suis également musicien (je partage mon activité entre la réalisation de films et la musique, plus un peu de photo de temps en temps quand on me le demande), mais je ne me considère pas du tout comme un artiste, plutôt comme un technicien au service d'une sensibilité. Entre musiciens, on parle de mesures, d'harmonie, d'accords, de signature rythmique, c'est plutôt technique. Idem pour l'image, je suis avant tout un technicien. Alors oui, bien sûr, il y a une dimension créative importante dans mon travail, mais est-ce pour autant de l'art ? Je laisse ce débat aux auditeurs et spectateurs, de mon côté je fais surtout mon travail avec passion.
Revenir en haut Aller en bas
Xbrother
8 Gb
8 Gb


Masculin Nombre de messages : 997
APN : EM5 + EM5 marK II, 12-15-17,5-25-30-42,5-75...
Dépt. ou Pays : 13
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mer 20 Juin 2018 - 22:26

@Yadutaf a écrit:


(...)
Cette remarque n'est pas pour entrer dans le débat sur la HDR ou la réalité photographique mais juste pour répondre à Xbrother qui nous ramène trop souvent, à mon avis, à l'art. L'art est sans doute une fin en soi pour un musicien ou un peintre mais pas forcément pour un photographe.

Je ne ramène pas forcément tout à l'art, (je m'exprime peut être mal) dans le bâtiment on parle des règles de l'art, un maçon (artisan ou entrepreneur) accepte l'expression telle que, sans se prendre pour un artiste, et dans beaucoup de métier c'est la même chose.

Je ne tiens pas à polémiquer sur l'intérêt du "réalisme" d'une image, il est évident que pour moi ça n'a que des applications spécifiques, je m'intéresse beaucoup plus à la poésie qui n'a pas forcément de lien avec le réalisme, mais qui touche de manière différente.

Ce qui me surprend, c'est qu'on me reproche habituellement mon goût (immodéré pour certains) pour le matériel haut de gamme capable de fournir les meilleures images qui soient. Après, c'est juste qu'on peut avoir de choix de s'approcher au mieux d'une réalité (reproductibilité des images, peintures, gravures...avec le moins de défaut possible) ou s'en écarter par esprit de créativité.


@RCDOne
Je regrette aussi les difficultés auxquels sont exposés les artistes (musiciens, danseurs, acteurs, peintres ou photographes...) le commerce n'étant effectivement pas toujours une des cordes de leur art. Si une avancée vers plus de réalisme te semble aujourd'hui plus importante que la créativité, je souhaite que le public s'enthousiasme aussi. Depuis très jeune j'ai aussi été enthousiasmé par les progrès de la technologie (j'ai une formation de physicien) mais aujourd'hui je suis plutôt attiré par la créativité. En photo, j'ai certainement été marqué par HCB qui utilisait un Leica (la Rolls de son époque) mais qui prônait la simplicité. Ce qui m'enthousiasme dans le numérique, c'est qu'il apporte de vrais solutions au développement de la discipline tout en minimisant les problèmes de pollution.
Le reste... Chacun a de quoi y trouver son compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://photo2bee.jimdo.com
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 21 Juin 2018 - 0:03

Non, cela ne me parait pas plus ou moins important que la créativité, encore une fois ce sont deux aspects différents qui ne sont pas du tout antinomiques ou même antagonistes. On peut être créatif avec un compact à 50€ tout autant qu'avec un Reflex à 3000€, personne ne dira le contraire. Mais en tant que créateur d'images, le fait que celles-ci soient plus fidèles à la réalité de ce qu'on a voulu montrer en éclairant, composant et capturant une scène (ce qui n'est pas le cas actuellement) ne va pas à l'encontre de la créativité, bien au contraire. Quand tu prends une photo, tu as envie de la montrer aux autres telle que tu l'as prise, non, et non pas hyper sombre avec des couleurs fadasses alors que lorsque tu as pressé le déclencheur le ciel était clair et d'un bleu profond ? Ben nous aussi on a envie de ça, et ce n'est pas le cas ! On attend cela depuis des décennies et c'est en passe de devenir une réalité grâce aux progrès technologiques récents, c'est pas rien.

Nous sommes à la fois excités (youpi, on va enfin voir nos images telles qu'on les a conçues !) et angoissés par les bouleversements que ça impose et le fait qu'on ne sait pas très bien comment s'y prendre, ni comment assurer la transition.
Revenir en haut Aller en bas
rouzejp
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 10
Age : 60
APN : lumix gx 80
Dépt. ou Pays : 31 - Haute-Garonne
Date d'inscription : 20/06/2018

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 21 Juin 2018 - 9:40

Je suis nouveau sur le forum et je viens de lire la totalité de ce fil sur le format MFT ou plus précisément µ4/3.
Une chose dans le débat me surprend et dont personne ne parle (je pense) : Et si le point faible était dans le 4/3 et pas dans la taille du capteur ou le poids du matériel (qui au passage m'a fait passer des reflex Canon au µ4/3 panasonic Wink ) ?
Je m'explique, les gens sont de plus en plus habitué sur leurs écrans à des formats larges comme le 16/9 et d'ailleurs je pense que l'on peut s'attendre à ce que la restitution papier devienne de plus en plus rare.
Je ne pratique pas du tout la vidéo mais un de mes fils si et il utilise un mft pour filmer en 16/9, quel dommage d'avoir deux bandes inutilisées sur son capteur non ?

Après nous photographes amateurs ou professionnels pouvons recadrer comme nous le voulons, les "gens" seront tellement habitués aux formats larges...

Nota : comme dit plus haut je suis nouveau et je dois préciser une chose, de part mon métier (veille technologique) je suis plus habitué à exprimer ce que je pense probable que ce que j'aime (c'est souvent frustrant).
Revenir en haut Aller en bas
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 21 Juin 2018 - 10:34

Je ne comprends pas ce que tu entends par "2 bandes inutilisées". Si tu filmes en 16/9, l'image remplira un écran 16/9. Si tu filmes en 4/3 et que tu visionnes sur un écran 16/9, tu auras 2 "bandes noires" sur les côtés. Cela n'a strictement aucun rapport avec la taille du capteur ou le MFT en général, c'est pareil avec n'importe quel APN ou caméra.

Si tu parles de la portion du capteur utilisée, encore une fois c'est pareil sur tous les formats, un capteur full frame (24x36) a un ratio bâtard de 1.5, loin du 1.77 du 16/9. Pour filmer en 16/9, une portion ne sera pas utilisée. Quand on filme en 2.39 pour le cinéma, une large portion n'est pas utilisée. Les capteurs de caméras sont souvent au format 4/3, ce qui permet l'anamorphose (Cinemascope) vers le ratio 2.39:1 via un objectif spécial. Mais si on filme en 16/9, une portion du capteur est forcément inutilisée.
Revenir en haut Aller en bas
rouzejp
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 10
Age : 60
APN : lumix gx 80
Dépt. ou Pays : 31 - Haute-Garonne
Date d'inscription : 20/06/2018

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 21 Juin 2018 - 17:23

Justement, dans un monde guère concerné par l'anamorphose on peut imaginer une évolution du format de capteur vers une forme plus optimisée pour les formats larges. Je pense que cela risque d'être encore plus favorisé par le 4K, 8K... Si on utilise pas une partie du capteur il faut quand même traiter les infos qui en proviennent. sans compter que une forme plus proche de l'usage permet une réduction de coût du capteur.
La question que je me pose est surtout, le public confronté constamment à des écrans larges (y compris les smartphones) ne vont-ils pas être demandeurs d'images larges (et je parle de photo) ?

Notons qu'il y a déjà eu de telles évolutions avec par exemple le passage quasi général d'un format carré 6X6 au 24X36 rectangulaire. D'ailleurs, je pense que ce passage vers un format horizontal large a dû être facilité par notre champ de vision qui est loin d'être carré. Il y avait d'ailleurs beaucoup de recadrage du 6X6 vers du rectangulaire (notamment pour les portraits).

Revenir en haut Aller en bas
Didicargo
2 Gb
2 Gb
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 59
APN : G9, 25mm 1,8 - 12/40 2.8- 60 macro 2.8 /45 1,8 Olympus / 14/140 et 100/300 Pana 7,5 laowa
Dépt. ou Pays : 76
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 21 Juin 2018 - 17:54

Sauf que si tu regardes bien, la plupart des utilisateurs de smartphone font et postent des photos en mode portrait..

j'ai été obligé de l'indiquer à une amie qui faisait des photos de paysage dans le sens portrait , c'était très moche.

n'oublions pas que les photographe smartphone sont majoritairement fainéants et adeptes de facilité.

Alors finalement l'évolution photo et vidéo sur la base de l'utilisation du smartphone emmenant Vers un format plus large ? je ne suis pas certain..
Revenir en haut Aller en bas
duc998
4 Gb
4 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 552
Age : 52
APN : GX8+GM1+GM5+Pen-F, 7-14, 12-32 ; 12-35 ; 14-42 ; 14-150 ; 20 ; 25 ; 30 ; 45 ; 60 Sigma ; 60 Oly ; 45-175
Dépt. ou Pays : Belgique + 04
Date d'inscription : 14/09/2016

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Jeu 21 Juin 2018 - 18:03

@Didicargo a écrit:
Sauf que si tu regardes bien, la plupart des utilisateurs de smartphone font et postent  des photos en mode portrait..

j'ai été obligé de l'indiquer à une amie qui faisait des photos de paysage dans le sens portrait , c'était très moche.

n'oublions pas que les photographe smartphone sont majoritairement fainéants et adeptes de facilité.

Alors finalement l'évolution photo et vidéo sur la base de l'utilisation du smartphone emmenant Vers un format plus large ? je ne suis pas certain..
Sans parler des vidéos en mode portrait. C'est imbuvable, pourtant les générations « smartphonesques » s'en abreuvent sans retenue.
Revenir en haut Aller en bas
R€DOne
Membre Validé
Membre Validé


Nombre de messages : 65
Age : 48
APN : GH5
Dépt. ou Pays : 38
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Ven 22 Juin 2018 - 15:20

Pour la photo ? Ma compagne qui est photographe shoote en 3/2, parfois en 1/1, jamais en 16/9. Un format plus rectangulaire de capteur ne résoudrait pas le fait qu'on aurait aussi des zones inutilisées pour les formats comme le 3/2. Le cinéma a adopté principalement 3 formats, le 1.90, le 1.85 et le 2.39 (principalement les 2 derniers d'ailleurs), comment faire un capteur optimisé pour des ratios aussi différents, y compris sur les APN orientés vidéo ?

Il faudrait aussi changer les formats papier comme le 10x15 dans ce cas. Vous faites vos photos en 16/9 vous ?
Revenir en haut Aller en bas
tato71
4 Gb
4 Gb
avatar

Masculin Nombre de messages : 551
Age : 68
APN : G80 + 12-60 + 14-140 + 100-300 + 20mm - G3 14-42 + 45-150
Dépt. ou Pays : 71
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Ven 22 Juin 2018 - 17:21

Oui, je prends toutes mes photos en 16/9 car je les regarde principalement sur un écran. Maintenant si je fais une édition papier, le plus souvent des livres photo, je recadre si nécessaire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/111542883@N05/
tazmen3
16 Gb
16 Gb
avatar

Nombre de messages : 2673
APN : fz38 et GX1
Dépt. ou Pays : 92
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   Mar 4 Sep 2018 - 20:39

je sais que cela en fait fantasmer plus d'un, donc voila
https://www.43rumors.com/ft5-panasonic-will-announce-its-first-full-frame-system-camera-on-september-25/



sinon il va y avoir des annonces la semaine prochaine pour le salon Photokina
je pense aussi qu'on va peu être voir le G90 qui va montrer le bout de son nez santa santa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel avenir pour le M4/3 ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel avenir pour le M4/3 ?
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Quel Avenir pour les FZ haut de gamme ???
» Quel avenir pour les fabricants de figurines?
» Le BAC, quelle utilité/quel avenir ??
» Quel produit pour nettoyer capteur ?
» Quel lait pour obetnir une bonne mousse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LUMIX :: APPAREILS PANASONIC LUMIX ET ACCESSOIRES :: SECTION Boitier m4/3 à objectifs interchangeables-
Sauter vers: