Forum LUMIX


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vidéo Test du Samyang Rokinon 12mm F/2.0 NCS CS MFT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karl Azoth
1 Gb
1 Gb


Masculin Nombre de messages : 112
Age : 90
APN : DMC-GH4 + GM1 + GM5 + GX80
Dépt. ou Pays : Paris
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Vidéo Test du Samyang Rokinon 12mm F/2.0 NCS CS MFT   Sam 13 Déc 2014 - 12:24



Je filme des événements où je suis souvent en position d’urgence. Il me faut un matériel réactif avec de nombreux automatismes. J’ai toujours été persuadé que je n’aurais jamais le temps de faire une mise au point manuelle sur une prise de vues professionnelle en « mouvement ». J’ai redécouvert le mode manuel avec le DMC-GH4 et son Focus Peaking sur une Bar Mitzvah. Aucun automatisme. Le Panasonic 12-35mm F/2.8 est excellent. Cependant, il est difficile de zoomer et de faire sa mise au point à un mètre de quelqu’un qui danse. Il faut faire un choix. J’ai longtemps été tenté par l’Olympus 12mm F/2.0. Mais il est hors de prix et quasiment impossible à trouver en noir.
J’ai alors "louché" du côté des marques dites exotiques. Les Samyang/Rokinon et autres Sigma ne s’adressent pas aux ayatollahs de la photo. Rien se sera jamais parfait avec eux. Ils ont des idées préconçues. Pour eux, rien ne vaut une optique Leica, Nikon, Canon, etc. Il suffit de lire les nombreux sites photos ainsi que la presse magazine photo en France. Ils ont le même a priori entre le plein format et les « mirrorless ». Quand la critique est positive, elle est toujours un peu condescendante. La presse photo française est incapable de comparer ce qui n’est pas comparable.
Samyang Optics a fêté ses 30 ans en 2012. Elle fabrique et commercialises des optiques sous les marques Vivitar, Samyang, Rokinon, Walimex, Bower ou Pro-Optic selon le continent où elles sont distribuées. Le faible coût des optiques est liée à l’absence de couplage avec les boitiers. La marque Samyang est assez mal distribuée en France. Aucune collaboration n’est à attendre de l’importateur. Il a fallu acheter le Samyang Rokinon 12mm pour le tester.
Le Samyang 12mm F/2.0 NCS vaut 339 € en Europe. Pour ce prix, le vidéaste ou photographe en a plus que pour son argent. Le 12mm est livré dans une boite qui n’a pas à rougir de la comparaison avec les « grandes » marques. Le pare-soleil et la pochette de transport sont de série.
L’aspect est professionnel et séduisant. Le Samyang Rokinon ne fait pas cheap. Il est construit en 12 lentilles en 10 groupes dont deux asphériques avec une belle ouverture à F/2.0. Il pèse 255 grammes en version Micro 4/3 et accepte les filtres d’un diamètre de 67 mm. Le pare-soleil est relativement imposant. Il donne une allure « Pro » au boitier.
Il faut être réaliste, aucun automatisme, tout est manuel. La bague de mise au point est large, longue et infinie. Elle est assez ferme. Même trop. La mise au point devient plus aisée avec le mode Focus Peaking qui équipe les DMC-GH4, DMC-GM1 ou DMC-GX7. Si vous souhaitez utiliser la « loupe », celle-ci devra être activée manuellement et enregistrée via un raccourci Fn. Du côté de la bague de diaphragme, le réglage de l’ouverture s’agit par cran. Le crantage ne représente aucune gêne en mode vidéo. Le DMC-GH4 n’enregistre aucun bruit de fonctionnement.
Samyang annonce une mise au point variant entre 20 centimètres et l’infini. Dans les faits, point très positif, la mise au point peut être réalisée à environ 10 centimètres du sujet.
Le tournage du film ci-dessus a été réalisé avec un DMC-GH4 équipé du Samyang 12mm F/2.0. Par absence de second boitier, plusieurs prises de vues on été réalisées pour la pièce au piano. Je remercie Nathalia Romanenko pour sa collaboration.
Je laisse le lecteur seul juge pour comparer ce qui est comparable. Le Samyang ne souffre pas trop de la comparaison avec le Panasonic 12-35mm en mode 12mm. Je ne vous parlerai pas de de « centre piqué » et de « bords mous ». Je ne vous parlerai pas d’aberrations chromatiques, de contraste, de tonus, de diffraction. La vie photo n’est pas une autopsie. L’image du Rokinon Samyang est très bonne et professionnelle. Mon seul « moins » viendra pour la mise au point. Même avec la fonction Focus Peaking, elle me parait moins précise qu’avec n’importe quel objectif Panasonic, Leica, Olympus, etc. L’échelle des distances parait plus confondue. À la décharge du Samyang, la lumière de l’église n’était pas très belle…

Revenir en haut Aller en bas
 
Vidéo Test du Samyang Rokinon 12mm F/2.0 NCS CS MFT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [S][Vidéo] Test de mon nouveau support tête pour gopro
» Test du SamYang, en panoramique 360*180
» Conversion MBX5T BL de Fab : 1ère vidéo test !
» TESTS & REVIEWS
» [Jeu Vidéo] Test - Tranformers: La Chute De Cybertron - PS3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum LUMIX :: LOGICIELS, TUTORIELS & ARTICLES :: Articles-
Sauter vers: